AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ADAM (+) I missed you, brother

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatarMESSAGES POSTÉS : 346
INSCRIT LE : 24/08/2014
AGE : 33


.

∞ journal intime
ÂGE: Vingt-huit ans
RP : open, envoie un mp !
RELATIONS:

MessageSujet: ADAM (+) I missed you, brother Sam 6 Sep - 14:35


Adam & Salomé
I missed you, brother

Alors que la matinée progressait lentement, mais sûrement, et que le soleil était déjà levé sur la ville de Lakeview, mais que tout était paisible dans la maison de mon frère que j’occupais en attendant de me trouver un autre domicile, un bruit de vibration vint gâcher ce silence, cette tranquillité, et finit par me tirer du sommeil. Légèrement embêtée, je poussai un grognement, et je me retournai dans le lit, n’ayant clairement pas envie d’ouvrir les yeux et me tirer de sous la couette et ce, même si l’heure avançait. Habituellement lève-tôt, c’était plutôt étonnant que je sois aussi paresseuse et que je fasse ce que limite j’appellerais la grasse matinée. Peut-être que d’une certaine façon, cela faisait en sorte que je réduisais le temps où je n’aurais rien à faire, où il faudrait que j’attende, tranquille, de trouver quelque chose à faire, seule dans cette demeure, vu qu’Adam était parti travailler. Je ne pouvais même pas dire que je pourrais préparer quelque chose pour le bébé que j’attendais, puisque je n’avais toujours pas ma propre demeure. Ça, je préférais ne pas y penser puisque cela me rapporterait au fait que l’appartement que je partagerais avec Andrea, notre nid d’amour, n’était plus, et je me retrouverais encore plus triste, plus déprimée, et ça, j’en avais encore moins envie que de me lever, en fait. C’était étrange de penser comme ça, ce n’était pas du tout moi, mais vu les circonstances, je ne voyais pas que faire d’autre, pour tout avouer.

Finalement, au bout de quelques minutes, je finis par me convaincre de me retourner et prendre mon téléphone pour regarder le message. Sitôt que je me fus étonnée de l’heure relativement tardive qu’il était, et ensuite, je lus le message qui finit de me persuader de me lever ; ce message était nul autre qu’un message d’un mon frère, qui me demandait d’aller le chercher à l’aéroport, puisqu’il était de retour après un bon moment d’absence. Un large sourire apparut sur mes lèvres, le premier depuis bien longtemps, et sitôt, je tentai de me remémorer les informations concernant son vol. Je lui répondis que je viendrais le chercher sans problème, et je finis par officiellement me tirer du lit, histoire de prendre mon ordinateur portable, et chercher le numéro de vol afin d’avoir l’heure précise d’arrivée. Sitôt que ce fut fait, je me rendis compte qu’il me restait tout juste le temps de me préparer ; j’allai me doucher, puis j’enfilai un jean et un chemisier blanc qui cachait le fait que mon pantalon commençait à paraître trop serré, même si je n’en étais pas encore exactement au stade de porter des vêtements de maternité, malgré le fait que ma grossesse était plutôt évidente. Coiffée et maquillée sommairement, je retournai à la chambre que j’occupais temporairement pour faire le lit, histoire de ne pas laisser l’endroit en complet désordre, et j’allai à la cuisine me préparer quelque chose à manger, vite fait. Après être sustentée, je vérifiai une dernière fois que le vol était toujours prévu à la même heure, puis n’attendant pas plus longtemps, histoire d’être présente lorsque mon frère serait de retour, puisque je ne voulais pas le faire attendre, ou attendre avant de le revoir, je pris la route en direction de l’aéroport. Une fois sur place, je garai la voiture, puis je marchai pour aller dans l’aire d’attente des visiteurs, guettant la porte où les passagers arrivaient avec impatience.

_________________
Tu as toujours su trouver les mots qui me réconfortaient. Tu étais ma joie de vivre. Peux-tu savoir ce que j'éprouve sans toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarMESSAGES POSTÉS : 98
INSCRIT LE : 31/08/2014


.

∞ journal intime
ÂGE: 31 ans
RP : open, envoie un mp !
RELATIONS:

MessageSujet: Re: ADAM (+) I missed you, brother Sam 6 Sep - 16:07





Salomé & Adam
Retour à la maison, qu'il est bon de retrouver les personnes qu'on aime
« Mesdames et Messieurs nous allons bientôt atterrir, nous vous demandons de bien vouloir attacher votre ceinture, Merci et bonne fin de journée à vous » Je regardais le petit garçon qui m'accompagnait tout en lui souriant avant de lui attacher la ceinture « On est arrivé, tu vas voir Salomé va venir nous chercher et on va aller directement à la maison avant d'aller voir le docteur d'accord ? » Le petit garçon me prit la main tout en souriant « Oui Dada » Depuis que j'avais aidé ce petit garçon, il avait pris une place importante dans ma vie, certes je n'en avais parlé à personnes mais c'était tout moi, les choses que j'avais vu là-bas n'était pas pour ce petit bout de 3 ans. Maintenant j'espérais que tout ce passe bien pour lui et que je puisse l'adopter mais surtout que Salomé et Melody l'accepte dans leur vie. Je souriais alors que Lilian me serrait la main en sentant l'avion avoir quelques secousses puis très vite voilà que nous venions d'atterrir. Je lâchais la main de Lilian avant de détacher ma ceinture puis la sienne. Je le pris dans mes bras avant de quitter l'avion, j'espérais que ma sœur soit là pour nous accueillir bien que je savais qu'il allait falloir que je m'explique sur ma tenue mais aussi pour ce petit garçon. Personne ne savait que je faisais partie de l'unité spéciale des marines, les missions qu'on nous donnait n'était pas forcément des plus simples et pouvaient se montrer très dangereuses mais c'était mon choix et j'espérais qu'on le respecte sans trop rien dire. Alors que les portes se rapprochaient face à moi, je lançais un regard au petit garçon pour le rassurer, c'était tout nouveau pour lui et je sentais qu'il n'était pas trop à son aise alors qu'il se blottissait un peu plus dans mes bras. « Ne t'en fais pas Lilian, ça va bien se passer » Je déposais un baiser sur son front alors que je passais les portes, mon regard partait à la recherche de ma sœur, j'espérais que tout aille bien pour elle bien que je savais qu'elle avait élu domicile chez moi le temps qu'elle finisse par retrouver un autre logement. Quand je la vis, je ne pus que sourire en la voyant rayonnante mais je savais aussi qu'elle avait compris ce que je faisais maintenant et qu'elle était surprise du reste. Je me rapprochais d'elle lentement avec Lilian dans mes bras « Bonjour Princesse, tu sais que tu m'as manqué... » Je pris ma sœur dans mes bras avant de m'écarter pour regarder Lilian « Princesse, je te présente Lilian... Lilian c'est Salomé, tu sais je t'en ai parlé dans l'avion, tu lui dis bonjour » Le petit garçon regardait ma sœur intimidé avant de lui sourire « B'jour Salomé... Dada elle est zolie » Je ne pus m'empêcher de rire à sa remarque mais il disait vrai, elle était magnifique avec son petit ventre qui commençait à bien s’arrondir. « Oui très jolie... C'est la plus belle de toute... » J'embrassais le front de Lilian avant de regarder ma sœur tout en lui souriant attendant qu'elle ne pose ses questions car je me doutais que ça n'allait pas tarder à sortir.

BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarMESSAGES POSTÉS : 346
INSCRIT LE : 24/08/2014
AGE : 33


.

∞ journal intime
ÂGE: Vingt-huit ans
RP : open, envoie un mp !
RELATIONS:

MessageSujet: Re: ADAM (+) I missed you, brother Sam 6 Sep - 23:03


Adam & Salomé
I missed you, brother

En attendant mon frère ici, à l’aéroport, je ne savais pas trop à quoi m’attendre, et pour tout dire, ça me stressait quelque peu. Tout ce que je savais, c’était que visiblement, il s’était trouvé un nouvel emploi, et cet emploi l’obligeait à se déplacer, mais après, je ne savais pas autre chose. Il était certain que c’était embêtant, voire même inquiétant, mais je n’avais pas insisté, parce qu’ayant été agente secrète pendant presque dix ans, je savais parfaitement que certaines professions exigeaient de garder une certaine discrétion, histoire de ne pas compromettre quoi que ce soit. J’espérais simplement que ce dans quoi Adam s’était engagé n’était pas trop dangereux, puisque jamais je ne saurais m’en remettre si je venais à le perdre. J’avais déjà assez de mal comme ça à me remettre du décès d’Andrea, et j’avais tant besoin de mon grand frère, probablement plus que jamais, il était hors de question que je le perde lui aussi. Cependant, ce ne serait pas le cas, et je n’avais plus à m’en faire, puisqu’il serait sur le point d’atterrir à Lakeview, et y rester pendant un moment, je l’espérais.

De plus, je me doutais bien que j’aurais des réponses à mes questions bientôt, puisque lorsque je levai la tête, par curiosité, pour regarder l’écran indiquant les départs et arrivées, je vis que le numéro de vol qui devait correspondre à celui d’Adam avait la mention « Arrivé ». J’esquissai alors un sourire, et je regardai de nouveau la porte, commençant à voir les premiers passagers arriver, retrouver leurs proches ou bien se diriger directement vers la sortie pour attraper un taxi ou aller à leur véhicule. Vu les mouvements, il fallu que je m’étire le cou quelques fois, histoire de continuer à voir les arrivants malgré les gens plus grands que moi qui pouvaient passer de part et d’autre de ma personne. Puis, je le vis, et sa vue, contrairement à ce que je m’attendais, me fit un choc. Pourquoi ? Parce que premièrement, il portait un uniforme militaire, celui des marines, si je ne me trompais pas. Ça, à la limite, je pourrais m’y faire, et cela expliquait bien des choses, entre autres le fait qu’il ne m’avait rien dit avant de quitter. Ce n’était pas ça le pire. Le plus surprenant, c’était le fait qu’il n’était pas seul ; il transportait un gamin dans ses bras, un gamin qui semblait le connaître assez pour lui faire confiance. Honnêtement, c’était à ne rien y comprendre. Abasourdie, il fallut que je secoue la tête et que je m’efforce de sourire lorsqu’il s’approcha, puisque malgré tout, malgré ces questions sans réponse pour le moment, il n’en demeurait pas moins que j’étais plus qu’heureuse de le voir, et que le prendre dans mes bras, lui dire : « Tu m’as manqué toi aussi, tellement… » me fit un immense bien. Je me permis de rester contre lui quelques secondes, sans toutefois oublier la présence du petit bonhomme dans ses bras. Lorsque le temps fut venu, je me décalai donc, et je le regardai, laissant Adam me le présenter. Je lui fis alors un petit signe de la main, mais avant que je puisse dire quoi que ce soit, le petit Lilian me salua, ajoutant à l’adresse d’Adam, visiblement, que j’étais jolie. À mon grand étonnement, je rougis légèrement, et je ris un peu avant de dire : « Bonjour Lilian, tu sais que tu es adorable toi ? », esquissant un sourire à l’adresse de mon aîné, lui faisant comprendre que j’étais déjà conquise, et que ça n’avait rien à voir avec le fait qu’il en avait ajouté une couche par après. Je gardai ensuite le silence un court instant, hésitant sur ce que je lui dirais. Il était certain qu’une tonne de questions déboulaient dans ma tête, mais je savais aussi que ce n’était pas le moment de lui demander tout cela ici et maintenant. Je me contentai alors de lui dire : « Alors, comment tu vas ? Le voyage s’est bien passé ? »

_________________
Tu as toujours su trouver les mots qui me réconfortaient. Tu étais ma joie de vivre. Peux-tu savoir ce que j'éprouve sans toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarMESSAGES POSTÉS : 98
INSCRIT LE : 31/08/2014


.

∞ journal intime
ÂGE: 31 ans
RP : open, envoie un mp !
RELATIONS:

MessageSujet: Re: ADAM (+) I missed you, brother Dim 7 Sep - 19:07


 

 


 Salomé & Adam
 Retour à la maison, qu'il est bon de retrouver les personnes qu'on aime
A peine j'avais posé les pieds sur le sol de mon pays que je me sentais bien, j'allais pouvoir me poser un peu tout en m'occupant de ma sœur, de Mélody – si elle le souhaitais – et de mes amis mais aussi et surtout de ce petit garçon que je tenais dans les bras. Il avait besoin de moi comme j'avais besoin de lui. Cela pouvait paraître rapide ou pas mais on s'attache vite aux enfants et je savais que cela serait le cas avec le petit bout qui poussait dans le ventre de ma sœur. Une fois la porte franchi, je regardais si ma sœur était là et c'est avec le sourire aux lèvres que je vins à la rejoindre « Tu m’as manqué toi aussi, tellement… » cela me faisait du bien de revoir ma sœur après ce long moment d'absence, j'avais pu voir que ma sœur avait été surprise en me voyant mais elle allait très vite comprendre, je savais que je pouvais tout lui dire. Je lui présentais le petit garçon que je tenais dans mes bras sans pour autant en dire trop pour le moment, je préférai qu'on en parle en privé que devant tout le monde surtout que je ne savais pas comment elle allait réagir. « Bonjour Lilian, tu sais que tu es adorable toi ? » mon regard se posa sur ma sœur, elle était vraiment radieuse malgré tout ce qu'il se passait en ville, je lui souriais avant de reposer mon regard sur Lilian. « Alors, comment tu vas ? Le voyage s’est bien passé ? » J'attrapais la main de Salomé pour l'emmener un peu à l'écart en attendant que les sacs arrivent avant de laisser échapper un léger soupire « Je vais bien ne t'en fais pas et toi, comment vas-tu ? » Je posais Lilian sur un des bancs tout en lui donnant un petit gateau puis je me redressais pour regarder Salomé. « Le voyage s'est bien passé, un peu long pour le petit... Bon je crois que tu as deviné ce que je fais aujourd'hui... Je bosse chez les marines mais je ne suis pas un simple soldat... Je fais partie de l'unité spéciale... » Je laissais mon regard sur ma sœur pour voir sa réaction, je ne savais pas trop comment elle allait le prendre mais je savais qu'elle savait très bien ce que cela signifiait de faire partie de l'unité spéciale. Je me rapprochais d'elle posant ma main sur son épaule comme pour la rassurer « Ne t'en fais pas, je fais attention... On en parlera quand on sera seul si tu veux, Lilian a déjà assez souffert de tout ça.. » Je me retournais vers le petit garçon en espérant que nos bagages arrivent vite afin de rentrer à la maison ou du moins de partir loin de ce monde. « Il a perdu ses deux parents là-bas, je n'ai pas eu le temps de les sauver... il doit se faire opérer et après... » Je m'arrêtais quand je vins à voir nos sacs arrivaient, je pris les deux sacs puis je regardais Lilian puis ma sœur. « On y va ou on va prendre un café, j'avoue que ça me manque de boire un vrai café et pas ce qu'on trouve dans ses pays... » J'avais changé de sujet pendant un petit moment pour ne pas tout dire en même temps et laisser ma sœur se faire à tout ce que je venais de dire.

 
BY .TITANIUMWAY

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarMESSAGES POSTÉS : 346
INSCRIT LE : 24/08/2014
AGE : 33


.

∞ journal intime
ÂGE: Vingt-huit ans
RP : open, envoie un mp !
RELATIONS:

MessageSujet: Re: ADAM (+) I missed you, brother Lun 8 Sep - 11:48


Adam & Salomé
I missed you, brother

Lorsque j’avais demandé à Adam comment il allait, j’avais fait mon possible pour faire en sorte que mon ton de voix paraisse on ne peut plus banal, mais apparemment, mon frère avait compris que d’autres questions plus sérieuses, plus délicates occupaient mon esprit, me faisant comprendre que je ne pouvais rien lui cacher. Honnêtement, ça ne me gênait pas, parce que cela me montrait que nous avions complètement retrouvé notre complicité d’avant, et en ce moment, ça ne pouvait me faire que du bien. De ce fait, sans broncher, je le laissai nous décaler de l’aire d’attente, ce qui n’était pas de refus, après tout, et je l’écoutai premièrement me dire qu’il allait bien, lui répondant moi aussi par la positive dans un hochement de tête. Avec Adam, il était inutile de faire tout un monologue pour expliquer comment j’allais. Physiquement, tout se passait bien, et bien que j’étais heureuse que ma grossesse se passe sans aucun problème pour le moment, il n’en demeurait pas moins que de ne pas avoir Andrea pour partager chaque petit moment de cette étape importante dans la vie d’un couple me faisait de la peine, chaque jour, surtout que maintenant, je ne pouvais même pas le faire dans un endroit que je pouvais appeler « chez moi », pour le moment, en tout cas. En revanche, Adam savait déjà tout cela, d’où le fait qu’il était inutile de m’éterniser. De plus, je ne voulais pas y penser, surtout pas en ce moment, puisque j’étais contente de retrouver mon frère, et finalement, il ne m’en laissa pas trop le temps, puisqu’après avoir ajouté que le voyage s’était bien passé, il m’expliqua ce qu’il avait fait à l’étranger pendant ce temps. Je demeurai stoïque pendant un instant, ne m’attendant certainement pas à ce qu’il mentionne le terme « unité spéciale », mais au moins, cela expliquait pourquoi il n’avait rien dit, ou du moins, c’était ce que je pensais. Je me contentai alors d’accuser réception de l’information, puis voyant qu’il n’avait probablement pas terminé, et j’espérais qu’il n’avait pas fini, puisque j’avais encore une interrogation en suspens, je ne dis rien, le laissant finalement m’expliquer pourquoi il avait ramené ce petit garçon avec lui. Je ne pus m’empêcher de le regarder du coin de l’œil, avant de pincer les lèvres, trouvant cela triste qu’un petit garçon avec un air aussi adorable aux premiers abords soit ainsi, orphelin. Adam m’expliqua ensuite qu’il devait se faire opérer, mais il laissa sa phrase en suspens, me laissant comprendre la suite était peut-être délicate. Je ne posai alors pas de questions, me contentant de faire un petit sourire en coin, un air admiratif au visage à l’adresse de mon grand frère. En effet, c’était particulièrement admirable, ce qu’il était en train de faire, et même si j’étais toujours embêté qu’il ne m’ait pas dit qu’il avait choisi de s’enrôler avant de partir, je me disais que je pourrais faire un effort pour me montrer compréhensive malgré tout. Oubliant le fait qu’il n’avait pas fini son propos, je me permis de poser une main sur son bras, et lui dire : « C’est très généreux ce que tu fais Adam, vraiment. »  Sitôt que j’eus terminé de dire cela, les bagages arrivèrent, puis Adam me proposa d’aller prendre un café. Je souris à sa proposition, et surtout au fait qu’il avouait que cela lui manquait, et ne voyant pas pourquoi je m’y objecterais, je lui dis : « Pourquoi pas ? Par contre, ce sera un chocolat chaud pour moi à la place d’un café. On peut aller au café pas très loin de l’aéroport ?» Ce n’était certainement pas parce que je voulais faire ma difficile, mais plutôt parce que je me devais d’éviter la caféine. Et puis, mine de rien, l’idée d’un chocolat avec de la crème dessus me donnait particulièrement envie maintenant. Puis, je me tournai vers Lilian, et je me mis à sa hauteur, avant de lui demander : « Et toi, que dirais-tu d’un verre de lait ? », le regardant ensuite avec un sourire en attendant sa réponse. Franchement, je pensais que j’étais déjà conquise, et puis, même si je ne l’étais pas, il faudrait m’habituer à sa présence, si j’avais bien compris ce que mon aîné m’avait dit précédemment. Pour le moment, cela ne me semblait pas être un problème, à condition que Lilian veuille bien s’habituer à moi également.

_________________
Tu as toujours su trouver les mots qui me réconfortaient. Tu étais ma joie de vivre. Peux-tu savoir ce que j'éprouve sans toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarMESSAGES POSTÉS : 98
INSCRIT LE : 31/08/2014


.

∞ journal intime
ÂGE: 31 ans
RP : open, envoie un mp !
RELATIONS:

MessageSujet: Re: ADAM (+) I missed you, brother Sam 13 Sep - 18:39


 

 


 Salomé & Adam
 Retour à la maison, qu'il est bon de retrouver les personnes qu'on aime
Ma sœur était tout pour moi, je ne pouvais pas vivre sans elle même si chacun avait aujourd'hui sa vie, elle allait donner la vie d'ici quelques mois et moi j'avais pris la décision d'adopter ce petit garçon. Certes, je n'en avais pas parlé à Melody mais je n'avais pu faire autrement, mon cœur avait pris le dessus et puis je ne savais même pas où on en était avec Melody. A mon départ, cela c'était terminé en dispute une fois de plus. Il était vrai que ma décision de m'engager y était pour quelque chose mais j'avais le droit de vivre un peu pour moi et non vivre à ses crochets, j'avais besoin de faire une chose en laquelle je croyais et non l'inverse. Mon regard se posa sur le petit garçon, j'espérais que tout aille bien pour lui mais je me faisais aussi du soucis pour ma sœur et mes amis, je n'avais pas eu de nouvelles depuis que j'étais partie. En ce qui concernait ma sœur, je pouvais voir que ça allait et j'en étais un peu rassuré mais comme toujours j'allais m'en faire pour elle. Je répondais aux questions de ma sœur sans pour autant rentrer dans les détails, je préférais le faire à l'abri des oreilles, il y avait des choses que les personnes présentes autour de nous n'avaient pas besoin de savoir. Je lui expliquais rapidement pour le petit garçon avant de m'arrêter quand je vis les sacs arrivaient. « C’est très généreux ce que tu fais Adam, vraiment. » J'eus un léger sourire avant de lui proposer d'aller boire un café pour qu'on puisse discuter un peu. Je pris les deux sacs dont un que je mis sur le dos avant de regarder le petit garçon en souriant. « Pourquoi pas ? Par contre, ce sera un chocolat chaud pour moi à la place d’un café. On peut aller au café pas très loin de l’aéroport ?» Je fis un signe de tête à ma sœur tout en la regardant faire avec Lilian, j'étais persuadé qu'elle allait être une très bonne mère et la voir ainsi ne faisait que de le confirmer.« Et toi, que dirais-tu d’un verre de lait ? » Lilian leva le regard vers moi et je lui souris alors qu'il reposait le regard sur ma soeur « Oui et un gâteau ? » Je vins à lâcher un petit rire puis je pris le petit garçon dans mes bras « Oui et un gâteau si tu veux Lilian » Je me tournais vers ma sœur tout en lui souriant « On peut y aller » Je suivis ma sœur pour quitter l'aéroport avant de regarder autour de nous puis de voir le petit café non loin de là. En très peu de temps, nous étions au petit café et on vint à s'installer dans un petit coin tranquille. J'avais pu voir les regards sur nous et je n'en avais pas été gêné mais j'espérais quand même un peu de tranquillité. Une fois installé, je regardais ma sœur avant de prendre la commande pour nous regardant si ma sœur voulait autre chose puis je laissais mon regard sur le serveur alors qu'il repartait. Au bout de quelques secondes, je passais une main dans mes cheveux avant de venir planter le regard dans celui de ma soeur « Je suis désolé de ne pas t'avoir dit ce que je faisais mais je ne pouvais pas... et ce n'était pas facile de ne rien te dire avant de partir mais je ne voulais pas que tu te fasses du soucis surtout si je t'aurais dit ou je partais. » Je relevais les yeux vers le serveur qui venait de nous ramener notre commande et je posais la part de gâteau devant Lilian tout en le regardant, j'étais heureux de l'avoir avec moi maintenant j'espérais que tout le monde l'accepte « Tu sais que s'il est là ce n'est pas que pour l'opération... »Je tournais le regard vers ma sœur tout en ayant un air des plus sérieux...
 
BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarMESSAGES POSTÉS : 346
INSCRIT LE : 24/08/2014
AGE : 33


.

∞ journal intime
ÂGE: Vingt-huit ans
RP : open, envoie un mp !
RELATIONS:

MessageSujet: Re: ADAM (+) I missed you, brother Lun 15 Sep - 12:00


Adam & Salomé
I missed you, brother

Même si le bambin accepta ma proposition de prendre un verre de lait, je compris que pour la partie « gâteau », il serait plus raisonnable que ce soit Adam qui lui donne la permission ou pas, d’où le fait que je ne dis rien, tournant discrètement le regard vers mon frère pour savoir comment il allait réagir. Je me doutais bien qu’il n’était pas quelqu’un de sévère, surtout pas avec un enfant adorable comme Lilian, mais après, peut-être celui-ci avait des restrictions alimentaires que je ne connaissais pas. Pour le verre de lait, je savais que les chances étaient minces qu’il ne puisse pas en prendre, surtout à son âge, mais après, étant dans l’ignorance, j’avais préféré laisser mon aîné s’en occuper. Celui-ci accepta, provoquant alors la joie du bambin, ce qui m’arracha un sourire par la même occasion, tandis que je me redressais pour commencer à marcher en direction du café en compagnie d’Adam et du petit. Il était totalement inutile de prendre la voiture pour s’y rendre, considérant que celui-ci était accessible très facilement à pied. Quelques minutes plus tard, nous fûmes arrivés, et nous prîmes place à une table dans un coin où nous pourrions discuter certainement plus aisément que dans l’aire des visiteurs de l’aéroport. Toutefois, malgré cette tranquillité, je n’amorçai pas la conversation dans l’immédiat, puisque le serveur ne tarda pas à venir prendre notre commande. Je demandai mon chocolat chaud, tel que prévu, avec un surplus de crème sur le dessus, la gourmandise typique de ma grossesse l’ayant emporté sur ma rationalité pour le coup. Une fois que tout fut commandé, le serveur quitta, et sitôt, je portai mon regard en direction de mon aîné afin d’amorcer la conversation, trouver réponse à ces questions qui me brûlaient les lèvres. Encore une fois, il me devança, s’excusant aussitôt de ne m’avoir rien dit concernant son métier, me disant qu’il n’avait pas le choix. Ma première réaction fut alors de lui sourire doucement, lui faisant alors comprendre que je ne lui en voulais pas. Il était certain que j’étais restée perplexe lorsque j’avais su qu’il était parti sans rien dire, mais maintenant que je savais pourquoi, que je savais qu’il ne m’aurait pas dissimulé cette information s’il avait eu le choix de ne pas le faire, je ne pouvais pas le lui reprocher. Ce serait ingrat de ma part, déjà qu’il acceptait de m’héberger le temps que je me trouve un nouveau logement. Dans cette optique, si j’avais décidé de lui faire, la tête, l’ambiance aurait été probablement horrible. Je lui répondis alors, une fois qu’il eut terminé son propos : « Ne t’en fais pas, je m’en suis doutée un peu. Mais je suis contente que tu sois revenu sain et sauf. » Ce fut au moment de finir ma tirade que le serveur revint avec nos commandes. Je le remerciai avec un petit sourire, contente de voir que ma boisson contenait effectivement plus de crème qu’à l’habitude. Toutefois, avant que je puisse l’attaquer, Adam reprit la parole, passant non pas à une explication, mais à un aveu auquel je ne m’attendais pas vraiment et que je ne compris pas dans un premier temps. J’étais quelque peu au courant de la façon dont cela se passait quand un enfant venait se faire opérer aux États-Unis, mais après, je ne savais pas qu’il y avait une suite. Je fronçai alors les sourcils, commençant alors par dire : « Comment ça ? Il me semble que… » Je m’interrompis soudainement lorsque je compris ce qu’Adam cherchait à me dire, ou du moins, je pensais avoir compris. En fait, je m’étais seulement remémoré le fait que mon frère avait précisé qu’il était orphelin, et la façon dont il se comportait avec lui avait fait le reste dans ma déduction. À voix un peu plus basse, je lui demandai : « Tu… Tu voudrais l’adopter ? » Avant de poursuivre mon discours, j’attendis une réponse de mon frère, parce qu’après, si je n’avais pas compris exactement ce qu’il voulait sous-entendre, j’aurais l’air bien idiote de continuer à l’interroger sur le sujet, même si ce n’était pas l’envie qui me manquait de lui demander s’il pouvait faire une telle chose, si ça ne serait pas compliqué, et une tonne d’autres questions qui me venaient à l’esprit tandis que j’attendais la réponse à la première de toutes.

_________________
Tu as toujours su trouver les mots qui me réconfortaient. Tu étais ma joie de vivre. Peux-tu savoir ce que j'éprouve sans toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarMESSAGES POSTÉS : 98
INSCRIT LE : 31/08/2014


.

∞ journal intime
ÂGE: 31 ans
RP : open, envoie un mp !
RELATIONS:

MessageSujet: Re: ADAM (+) I missed you, brother Mer 17 Sep - 9:15


 

 


 Salomé & Adam
 Retour à la maison, qu'il est bon de retrouver les personnes qu'on aime
Etre prêt de ma sœur me réconforter dans le fait que quoi qu'il se passait, on pouvait compter l'un sur l'autre sans même avoir besoin de le demander. Il était certains que quoi qu'il pourrait arriver, je ferais tout pour elle sans chercher à comprendre ou même à réfléchir. Après avoir pris la direction du petit café non loin, je restais un peu silencieux avant de venir m'excuser une fois de plus, je savais très bien qu'elle pouvait comprendre mais il n'en restait pas moins que je devais le faire. Aujourd'hui, elle le savait mais cela allait être un peu plus difficile à gérer si je devais partir pour une mission car je savais très bien qu'elle viendrait une fois de plus à se faire du soucis mais on en était pas là et pour le moment, on se retrouvait après quelques mois d'absence et on avait des choses à se dire. « Ne t’en fais pas, je m’en suis doutée un peu. Mais je suis contente que tu sois revenu sain et sauf. » je lui souriais alors que le serveur venait à rapporter notre commande, je posais mon regard sur le petit garçon qui se régalait avec son verre de lait et son morceau de gâteau. Sans le quitter du regard, j'osais avouer à demi-mots que Lilian n'était pas là que pour son opération mais qu'il y avait autre chose derrière et cette autre chose était le fait que je voulais l'adopter « Comment ça ? Il me semble que… » Je tournais le regard vers ma sœur qui semblait avoir compris ce que je voulais dire par là. C'était difficile pour certaines personnes de comprendre pourquoi je faisais ça, à la base un collègue avait essayé de me faire changer d'avis prétextant que je n'aurais plus de vie après mais franchement je ne voyais pas ce qui pourrait changer m'enfin c'était comme ça « Tu… Tu voudrais l’adopter ? » J'eus un léger sourire tout en laissant mon regard sur elle, je me doutais qu'elle avait encore des questions et c'était compréhensible, ce qu'elle venait d'entendre n'était pas facile à gérer même moi je ne savais pas si j'allais être à la hauteur, tout ça était nouveau pour moi « Oui je veux l'adopter... Je sais que tu vas me dire que c'est soudain mais pour une fois le cœur a pris le dessus sur la raison.. » Je tournais le regard vers le petit qui nous souriait sans vraiment faire attention à notre conversation « Tu sais ça n'a pas été pris sur un coup de tête non plus. Tu sais avant on a essayé de retrouver de la famille mais à croire qu'il n'avait personne. Et puis très vite on a compris qu'en plus de cela il avait un problème cardiaque. Il a été placé dans un orphelinat et malgré la mission que l'on avait, j'allais le voir tous les jours ou presque. Plus je passais du temps avec lui, plus je me suis accroché à lui et étrangement j'ai eu cet instinct que je ne pensais pas avoir.. » Il était vrai que je m'étais remis en question et pas qu'une fois mais maintenant j'étais sûr de ma décision. Mon regard se reposait sur ma soeur « Mais je te mentirai en te disant que je n'ai pas peur... J'te jure j'ai la frousse de ne pas être à la hauteur et puis il n'y a pas que ça... » Je ne savais pas ce qu'allait penser de tout ça Melody même si je ne savais pas ou on en était...
 
BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarMESSAGES POSTÉS : 346
INSCRIT LE : 24/08/2014
AGE : 33


.

∞ journal intime
ÂGE: Vingt-huit ans
RP : open, envoie un mp !
RELATIONS:

MessageSujet: Re: ADAM (+) I missed you, brother Lun 22 Sep - 11:45


Adam & Salomé
I missed you, brother

Je compris que j’avais tapé dans le mile lorsqu’Adam fit un petit sourire suite à ma question. Toutefois, malgré cela, je ne réagis pas tout de suite, le laissant me le confirmer verbalement avant de faire quoi que ce soit. Encore là, je demeurai plutôt impassible, puisque même si l’intention était honorable et avait quelque chose de mignon, il n’en demeurait pas moins que ce n’était pas quelque chose qu’on faisait sur un coup de tête sans s’y préparer. C’est pour cela que je fus rassurée d’entendre Adam me dire, comme s’il avait lu dans mes pensées, que ce n’était pas un geste irréfléchi qu’il finirait par regretter. Il me raconta alors son récit, m’expliqua ce qui s’était passé, comment il s’était comporté avec Lilian lorsqu’il était dans ce lieu que je ne connaissais toujours pas et que je ne connaitrais probablement jamais. Toutefois, je ne lui en voulais pas de ne pas me le dire, considérant que je ne voulais pas compromettre quelconque secret professionnel qui pourrait le mettre en tort. Et puis, le lieu où le tout se déroulait n’était pas l’essentiel; l’important, c’était ce que mon frère avait fait pour cet enfant, et franchement, je trouvais cela plus qu’admirable de sa part, encore plus que le fait qu’il l’avait ramené pour qu’il puisse avoir cette opération dont il avait besoin, ce qui était déjà remarquable de sa part à la base. Cependant, aussi généreux que ce soit de sa part, cela ne m’étonnait pas de lui; je savais qu’Adam avait un grand cœur, qu’importe ce qui s’était passé précédemment, sa prétendue mort et tout ce qui venait avec. Je savais que simplement pour cela, il pourrait arriver au bout de son projet, et s’il continuait à avoir cette même motivation, alors j’allais l’encourager, c’était sûr et certain.

En revanche, je me doutais bien que tout cela ne serait pas sans obstacle, obstacles desquels Adam ne tarda pas à me parler alors que je prenais une gorgée de ma boisson chaude. Il passa outre le fait qu’il y aurait des papiers à remplir et tout ce qui venait avec, me disant directement qu’il craignait de ne pas assurer, laissant sous-entendre une autre condition que je sus deviner tout de suite, mais que je tus bien rapidement, ne voulant pas m’engager sur cette pente glissante; Adam parlait bien sûr de Melody, la femme qu’il aimait. Si j’avais bien suivi leur histoire, ceux-ci s’étaient séparés avant que mon frère quitte, et visiblement, ils n’étaient pas revenus ensemble depuis. À cette pensée, je pinçai les lèvres, ne sachant pas vraiment quoi dire. Il était vrai que l’arrivée d’un enfant ainsi pourrait être délicat dans leur situation, mais après, c’était surtout à eux de gérer tout cela. C’est pour cela que je choisis, lorsque je pris la main de mon frère dans la mienne, de me concentrer surtout sur ces craintes de prendre un enfant à sa charge, puis je lui dis : « Ce que tu as fait pour lui, ça te rend déjà à la hauteur de t’en occuper… C’est incroyable, ce que tu fais pour cet enfant. » Je marquai alors une petite pause, souriant doucement, puis affirmant par la suite : « Et puis, tu sais bien que je serai là pour t’aider… Lilian semble si adorable, je suis sûre que ce ne sera pas une corvée, bien au contraire. » Après tout, je lui devais bien cela, il acceptait de m’héberger pendant que je me cherchais un nouveau logement, en espérant en trouver un avant la naissance de ma fille. Et puis, mine de rien, cela pourrait me permettre d’apprendre encore un peu, vu que je n’étais pas encore totalement expérimentée, même si j’avais ce désir de faire de mon mieux, qu’importe si c’était avec mon enfant ou celui des autres.

_________________
Tu as toujours su trouver les mots qui me réconfortaient. Tu étais ma joie de vivre. Peux-tu savoir ce que j'éprouve sans toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


.

MessageSujet: Re: ADAM (+) I missed you, brother

Revenir en haut Aller en bas
 

ADAM (+) I missed you, brother

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La famille adam's
» Adam
» OPJ GOLF DE L'ISLE ADAM LE JEUDI 7 OCTOBRE 2010
» CO Départementale le 01/05/2011 en Forêt de l'Isle Adam.
» Golf de l'isle Adam, jeudi 7/4 autour de midi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DIRT ROAD DIARY :: lakeview :: north :: Lake County Airport-